Eco-terrorists Facing Armageddon: The Defence of Necessity and Legal Normativity in the Context of Environmental Crisis

L’invocation de la nécessité comme défense excusant des actes de désobéissance civile soulève des questions portant sur la primauté du droit et la sécurité juridique. L’émergence de l’activisme environnemental radical dans un contexte de réchauffement planétaire justifie de s’interroger quant à la portée et aux limites de la défense de nécessité au Canada.

La démonstration d’un lien entre l’activité humaine, les changements climatiques et les dommages qui en découlent peut augmenter les chances d’invoquer la nécessité avec succès pour défendre des actes illégaux qui visent à empêcher la dégradation de l’environnement. En d’autres termes, la nécessité pourrait offrir une défense permettant de contrer l’application de cadres légaux qui autorisent de facto la destruction catastrophique de l’environnement.

Ce contenu a été mis à jour le 9 janvier 2015 à 14 h 19 min.